Quiz – Connaissez-vous bien la statue de Stanislas ?

À défaut de pouvoir lui rendre visite, je vous propose dans ce nouvel article de tester vos connaissances sur la place Stanislas et plus particulièrement sur la statue du Roi de Pologne qui trône fièrement - bien qu'un peu seul en ce moment - au centre de sa place.

Vous trouverez sur cette page dix questions (pas si simples) sur ce monument. Cliquez sur "Voir la réponse" sous chaque question pour en apprendre plus sur son histoire.

Les réponses au quiz sont tirées du Livre Histoire de Nancy T.3 par Christian Pfister : Vous pouvez retrouver toute l’histoire de la place royale et de ses statues à partir de la page 501 [lire en ligne] et l’histoire de la statue de Stanislas à partir de la page 524 [lire en ligne] .

1 - Quel souverain n’a pas eu son projet de statue place Stanislas (abouti ou non) ?

Louis XV

Napoléon 1er

Louis XVIII

Voir la réponse

Louis XVIII

Louis XV a eu sa statue au cœur de la place royale pensée par Stanislas. Durant la Révolution française, la place royale devint place du Peuple et la statue fut détruite. Le bronze fut fondu pour couler des canons qui devaient servir à la défense du territoire.

Le 11 frimaire an XIII (2 décembre 1804), la place du Peuple devint la place Napoléon. Deux ans plus tard, le socle attendait toujours son nouveau mémorial : une colonne dédiée aux soldats français. On réclamait désormais une statue de Napoléon.

Louis XVIII n’eut pas de projet de statue mais grâce à lui il fut possible d’imaginer un monument dédié à Stanislas. Louis XVIII est le descendant de Stanislas. On lui adressa l’idée d’une sculpture à l’effigie de son ancêtre. Il ne voyait donc pas d’inconvénient à ce que la statue de son arrière-grand-père soit installée au lieu de celle de son grand-père (Louis XV). D’ailleurs Louis XVIII était né Louis Stanislas Xavier de France.

Projet de statue dédiée à Louis XV in Plans et élévations de la place royale de Nancy par Emmanuel Héré

2 - En quelle année a été installée la statue de Stanislas ?

1790

1831

1866

Voir la réponse

1831

Les projets de statue dédiées à Stanislas ont été nombreux. Dès sa mort, l’idée d’un monument qui lui serait dédié est émise. Mais il faut pourtant attendre le 22 octobre 1831 pour que la statue de Stanislas que l’on connaît arrive sur son socle.

3 - Après la mort de Stanislas où avait-on évoqué la possibilité de lui édifier un monument ?

Rue du Pont Mouja

Place d’alliance ancienne place Saint Stanislas

Grande rue près de l’église des Cordeliers

Voir la réponse

Rue du Pont Mouja

Dès la mort de Stanislas le lieutenant de Police Durival voulait lui faire élever un monument sur la place occupée par la fontaine du Pont-Mouja (aujourd’hui disparue). La statue devait être de marbre blanc. Une niche pratiquée dans une maison faisant l’angle de la rue devait accueillir l’œuvre. Il conseilla même de faire faire la statue à Rome par Claude-Michel Clodion petit-fils des Adam originaires de Nancy.

Plus d’informations dans Les Archives de Nancy, ou documents inédits relatifs à l’histoire de cette ville publiés sous le patronage de l’Administration Municipale par Henri Lepage, T3, p. 127 [lire en ligne]

4 - Quel est le nom du sculpteur qui réalisa la statue de Stanislas actuellement au centre de la place ?

Louis-Claude Vassé

Georges Jacquot

Michel-Ange Slodtz

Voir la réponse

Georges Jacquot

Claude Vassé a bien réalisé une statue de Stanislas, mais il s’agit du tombeau du duc de Lorraine qui se trouve dans l’église de Bonsecours.

Michel-Ange Slodtz a sculpté le Buste de Stanislas qui avait trouvé sa place dans le réfectoire des missions royales face à l’église Saint-Pierre. [voir sur le site du Musée Lorrain]

C’est Georges Jacquot qui a reçu la tâche de réaliser la statue de Stanislas. Nancéien, sa famille s’était installée à Paris. Son père était lui-même sculpteur. Il a été l’élève du peintre Antoine-Jean Gros et des sculpteurs François Joseph Bosio et Jules Ramey. Il a notamment participé à la décoration d’une partie de l’arc de triomphe à Paris. Premier prix de Rome en 1820, il séjourna à la Villa Médicis jusqu’en 1825.

Georges Jacquot a sa rue à Nancy. Elle relie la Grande rue au parc de la pépinière en passant entre le palais ducal et l’église des Cordeliers.

Stanislas par Louis-Claude Vassé - Église Notre-Dame de Bonsecours

5 - Vrai ou faux : La statue de Stanislas actuelle devait être installée place de la carrière à l’origine ?

Voir la réponse

Vrai

Le 22 janvier 1823, le ministre secrétaire d’État de l’intérieur adressait un rapport au Roi. Le monument devait être érigé place de la Carrière. Une souscription devait permettre de financer le projet. Sauf que l’argent ayant du mal à rentrer et pour faire quelques économies, on eut l’idée de poser la statue de Stanislas sur le socle de Louis XV. C’était toujours ça de gagné !

6 - Que montrait Stanislas de son doigt le jour de l’inauguration de sa statue ?

Le médaillon représentant Louis XV sur l’arc de triomphe

Rien du tout

Voir la réponse

Rien du tout

La commission chargée de la réalisation de la statue a hésité à installer Stanislas sur le socle de Louis XV. On trouvait l’idée inconvenante vis-à-vis du Roi. Mais rappelez-vous, Louis XVIII se prénomme Stanislas et il n’y voit pas de problème. La statue de Stanislas a trouvé sa place et pour justifier l’emplacement on décida qu’il pointerait du doigt le médaillon de Louis XV au sommet de l’arc de Triomphe.

Le médaillon avait été retiré durant la Révolution française mais il avait été rétabli sous la Restauration. Sauf que … depuis le début du projet, la réalisation de la statue traîne. Louis XVIII cède la place à Charles X en 1824. Charles X se fait détrôner en 1830. La statue de Stanislas n’est toujours pas en place.

Le jour de l’inauguration, le 6 novembre 1831, Stanislas pointait de son doigt l’arc de triomphe duquel le médaillon avait une nouvelle fois été retiré … Le médaillon ne sera rétabli qu’en 1852. Jusque là, ce doigt ne désignait donc rien du tout mais l’idée était là.

Ce doigt tendu a également fait l’objet de moqueries. Les gens disaient que « la main droite pinçait un peu de la harpe ».

Médaillon de Louis XV sur l'arc de triomphe

7 - Quel est le poids de la statue ?

8 500 kg

5 400 kg

3 800 kg

Voir la réponse

5 400 kg

La statue commandée devait peser entre 8 000 et 9 000 kg. Avec un nouveau procédé de fonte, la statue livrée ne pesait plus que 5 400kg. La commission rendit cet avis : « l’économie de la matière, quand elle ne nuit pas à la solidité, est une perfection dans le travail ».

8 - Quel symbole n’apparaît pas sur le manteau royal de Stanislas ?

La croix de Lorraine

L'aigle de Pologne

Le cavalier lituanien

La fleur de Lys

Le buffle de la famille Leszczinski

Voir la réponse

La fleur de Lys

Le sculpteur avait des contraintes précises pour la réalisation de la statue du Roi de Pologne. Il ne devait pas porter de costume ancien qui aurait été un anachronisme ni d’un costume moderne qui aurait mal dissimulé ses formes trop lourdes. On exigea un manteau royal « artistement ajusté ». Le manteau devaient être orné de croix de Lorraine pour montrer la puissance du duc mais également de fleurs de lys pour rappeler la source de cette puissance.

Cependant, le résultat diffère grandement de ce qui était demandé. Tous les pouvoirs de Stanislas sont rappelés à travers les aigles de Pologne en tant qu’ancien Roi de Pologne, les cavaliers pour le duché de Lituanie, le buffle pour l’emblème de la famille Leszczinski et enfin la croix de Lorraine pour rappeler notre duché. Ainsi, la fleur de Lys n’apparaît plus sur le manteau royal.

Stanislas au centre de sa place

9 - Que rappellent les inscriptions du socle faces aux rues Sainte-Catherine et Stanislas ?

Les fondations charitables et les fondations littéraires, artistiques et embellissement des villes de Stanislas.

Les fondations charitables et la liste des titres des livres de Stanislas.

Les fondations charitables et ses victoires militaires en tant que Roi de Pologne.

Voir la réponse

Les fondations charitables et les fondations littéraires, artistiques et embellissement des villes de Stanislas

Ce sont principalement les membres de l’académie Stanislas qui ont été chargés de rédiger ces inscriptions. Il y eut l’idée d’inscrire au philosophe bienfaisant avec un livre ouvert où seraient écrits les titres de ses ouvrages et au protecteur des lettres, des sciences et des arts avec les attributs des connaissances humaines. Finalement l’académie Stanislas trouva que le mélange d’emblèmes et d’inscriptions n’était pas agréable à l’œil.

On opta pour des listes simples : d’un côté ses ouvrages, de l’autre ses fondations charitables. Finalement si les fondations charitables sont restées, les ouvrages ont été remplacés par les fondations littéraires et artistiques et les embellissements des villes.

On peut ainsi lire côté rue Sainte-Catherine :

Hôpitaux pour les pauvres.
Aumônes annuelles dans les campagnes.
Secours en cas d’incendie, de grêle et d’épidémie.
Fondation pour les calculeux.
Consultations gratuites.
secours aux malades dans les villages.
Maison de retraite pour les curés infirmes
Chambre de consultation gratuites.
Bourse de prêts aux négociants.

Et côté rue Stanislas :

Écoles primaires. – Collèges.
Pensionnats pour les orphelins.
Collège royal de médecine.
Jardin botanique.
Société royale des sciences, lettres et arts.
Bibliothèque publique.
Place Royale.
Place carrière. – Place d’Alliance.
Fontaines publiques. – Casernes.
Arc de Triomphe.
Chapelle de Bonsecours.
Embellissements de Lunéville, de Commercy, etc.
Réédification de Saint-Dié.

10 - Vrai ou Faux : La statue a failli être retirée à la fin du XIXème siècle ?

Voir la réponse

Vrai

N. Pierson songeait à former un comité pour donner à la place Stanislas un monument digne d’elle ; son idée était de remplacer la statue actuelle « écrasée et écrasante » par une autre image plus svelte du même personnage.

Christian Pfister revient sur cette idée dans son Histoire de Nancy en précisant que « le bronze actuel « énorme, écrasant, catapultueux », doit disparaître un jour et être relégué au Musée lorrain, […] afin qu’un jour une véritable œuvre d’art se dresse de nouveau au centre de cette place. »

Peut-on imaginer aujourd’hui retirer la statue de Stanislas ? Pas sûr que les nancéiens y soient très favorables !

Place Stanislas depuis le toit de l'Opéra National de Lorraine

RESTONS EN CONTACT

Pour ne rien rater des nouveaux articles et être tenu informé des visites guidées à Nancy et en Lorraine,
inscrivez-vous à la lettre d'information.

4 thoughts on “Quiz – Connaissez-vous bien la statue de Stanislas ?

  1. Et bien, je m’aperçois que je ne savais pas grand’chose ! Heureusement que ce quizz n’est pas noté.
    Merci Romain de nous permettre de combler nos lacunes et de le faire de cette manière bien agréable.

  2. Merci pour ces découvertes culturelles, bienvenues en cette période bien particulière…
    Bonne continuation à vous, à bientôt,
    Edith KOBLER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *