La nuit de Noël

« La magie est dans l’air ce soir ». Les enfants attendent avec impatience le père Noël tandis que les parents font des excès à table. Noël, « C’est la saison qui vient réchauffer nos cœurs » et depuis plusieurs semaines cette fameuse nuit se précise tranquillement au rythme des téléfilms qui défilent sur nos écrans de télévision. C’est tout un monde merveilleux qui s’offre à nous en cette fin d’année, un monde rempli de chocolat chaud, de pain d’épices, de joie et de fêtes dans de petites villes américaines. Nous avons une tradition à la maison, chaque année, un film est notre incontournable de cette période de l’année et c’est là qu’il m’est apparu, m’a intrigué, l’ange de Noël au sommet de sa cheminée1.

La nuit de Noël, Gustave Doré, Musée d'Orsay

La nuit de Noël

Il faut dire avant toute chose qu’on ne sait pas grand-chose de cette œuvre exposée au Musée d’Orsay. La scène de nuit se passe dans une grande ville occidentale. Paris ? Londres ? Sous un ciel étoilé, un ange blanc va de cheminée en cheminée glisser des cadeaux pour les enfants des différents foyers. La peinture crée une frontière floue entre rêve et réalité. Les toits réalistes nous accrochent au sol, sur la terre, mais le ciel révèle un monde onirique, celui de la nuit sous les étoiles, et, encore une fois, cet ange !

L’œuvre est signée Gustave Doré, ou plutôt Gve Doré, en bas à droite du tableau. Pas de date, pas plus de précisions sur le pourquoi ni le comment. Je vous l’ai dit, on ne sait pas grand-chose de cette œuvre.

Elle a de quoi surprendre cependant. Une peinture de Gustave Doré n’est pas vraiment ce que l’on attend de lui. C’est avant tout un illustrateur. Et c’est là malheureusement son plus grand malheur. Malgré ses rêves et ses labeurs, Doré illustre ! C’est pour cela qu’on le connaît !

Gustave Doré

Gustave Doré, l’illustrateur

Gustave Doré est un autodidacte. Si il a pu vivre de son art, cette formation, loin des institutions officielles, l’a fait rejeté du monde des peintres. Il exposera quelques fois au Salon mais dans l’ensemble, ses toiles sont critiquées. Si il sait dessiner avec beaucoup de justesse, jamais il n’a été considéré comme peintre et ce ne sont pas ces toiles qui font sa renommée encore aujourd’hui2.

Il a pourtant commencé à peindre à l’âge de 4 ans. Se débrouillant par lui même pour trouver la matière première nécessaire à son travail. « Il prenait son blanc dans une saucière de mayonnaise dérobée à la cuisine, son rouge dans un flacon de tomates de conserve ; un pot de confiture de prunes lui donnait du vert sombre qu'il éclaircissait en y mélangeant de l'absinthe. Avec de la gelée de groseilles, il obtenait des tons rubiconds et prenait son jaune d'or en pleine pâte dans une boîte d'abricots confits. Enfin, il avait pu tirer parti de tout ce qui lui était tombé sous la main : pommade à la rose, bleu pour la lessive, pots de moutarde ; il délayait toutes ces couleurs avec de l'huile d'olive prise en cachette dans le buffet, et nettoyait ses pinceaux dans du vieux cognac dérobé dans la cave de son père, sans s'occuper s'il valait quinze francs la bouteille. » Retrouvez le portrait complet de l’artiste publié dans Le Trombinoscope en juin 1875.

À l’âge de 15 ans, il est collaborateur attitré du Journal Pour rire, il y réalise des caricatures, des parodies animalières. Cela le conduira à illustrer des grands textes de la littérature : L’enfer de Dante, Don Quichotte, les contes de Perrault, ou encore les fables de la fontaine.3

Le chat botté

L'enfer de Dante

Peau d'Âne

Don Quichotte

« Pour le moment, je suis mon propre rival. Je dois effacer et tuer l’illustrateur pour que l’on parle de moi comme peintre ! » Dira-t-il un jour, mais sans succès. Ses illustrations sont connues dans le monde entier l’entraînant dans un cercle vicieux : Il dira vers la fin de sa vie « J'illustre aujourd'hui pour payer mes couleurs et mes pinceaux. Mon cœur a toujours été à la peinture. J'ai le sentiment d'être né peintre. »4

Si la France malmène Doré, le peintre auquel on reproche que ses tableaux ne sont que des illustrations agrandies, de l’autre côté de La Manche ses peintures connaissent un tout autre succès.

Gustave Doré le londonien

Les maisons d’éditions européennes et russes s’arrachent Gustave Doré. L’illustration de la Bible en Angleterre lui permettra de s’installer un temps à Londres. Il s’exile ainsi en 1867 et ouvre la Doré Gallery, en plein centre de la Capitale. Il y expose ses toiles. En 1869, Blanchard Jerrold, journaliste, lui demande de travailler à ses côtés à la réalisation d’un livre qui vise à documenter la ville la plus peuplée au monde à l'époque. En résulte 180 gravures. Le livre London : A Pilgrimage est publié en 1872. Ce livre est considéré comme le chef d’œuvre de l’artiste. Il y représente l’industrialisation de la ville, la surpopulation et les inégalités sociales.5

White Chapel

Pickle Herring Street

Saint Paul

C’est la misère qui transparaît dans ses œuvres et justement, il y a bien un auteur britannique connu pour ses livres montrant les difficultés de la population britannique du XIXème siècle et critiquant le travail des enfants : Charles Dickens, auteur d’Oliver Twist ou encore le célèbre Un chant de Noël (A Christmas Carol). Dans ce conte, on y suit la transformation d’Ebenezer Scrooge, personnage détestable, cupide et sans scrupules. Le soir de Noël, son ancien associé, mort depuis sept années lui apparaît et lui annonce la venue de trois fantômes des Noëls passés, présents et futurs qui vont bouleverser sa vie.

Tout commence à prendre sens. A Christmas Carol de Dickens est très souvent cité dans les téléfilms de Noël. Disney en a même fait une version avec Picsou, bien sûr, dans le rôle d’Ebenezer Scrooge. C’est en cherchant si Gustave Doré avait pu illustrer cette histoire (et il l’a fait) que l’ange de Noël est apparu sur mon écran. Mais si les cadeaux déposés dans la cheminée paraissent clairs en cette nuit de Noël, pourquoi est-ce un ange qui vient déposer tout cela ?

Gustave Doré L’alsacien

Nous ne savons pas grand-chose de cette œuvre, mais un blog me rappelle un fait intéressant. Gustave Doré est alsacien. Il est né le 6 janvier 1832 à Strasbourg ! L’auteure y cite un personnage bien connu des marchés de Noël de l’autre côté des Vosges.

ChristKindel, Théophile Schuler - 1858

Si nos marchés de Noël nancéiens accueillent régulièrement Saint Nicolas, en Alsace, c’est un autre personnage que l’on peut croiser au détour d’une allée. Une jeune fille, portant une couronne ornée de 4 bougies : le Christkindel que l’on peut traduire par l’Enfant Christ. En Alsace, c’est lui qui est chargé d’apporter les cadeaux aux enfants sages. Et comme souvent, il ne vient pas seul. Hans Trapp le suit dans ses déplacements, vêtu d’une robe de bure, rappelant fortement notre père fouettard. Et ce n’est pas forcément un hasard puisque le Christkindel a tout bonnement remplacé Saint Nicolas dans la culture populaire germanique. À l’heure de la réforme protestante, comment fêter un Saint que la nouvelle religion ne reconnaît pas ? Le Christkindel était né.6

ChristKindel - 1845

Voilà à quoi pouvait ressembler Christkindel d’après une image de 1845. Il prend alors la forme d’un ange. Gustave Doré a pu être inspiré par les traditions de son enfance dans la réalisation de ce tableau. Malheureusement, nous ne pourrons jamais être sûrs de l’origine de ce personnage peint par l’artiste.

Pourquoi m’attarder à ce point sur une œuvre de Gustave Doré ? Vous demandez-vous sans doute. Et bien, c’est Noël pour commencer ! Et l’image, très poétique, m’a laissé un instant songeur.

Gustave Doré n’est pas connu pour sa peinture généralement. Pourtant il a peint. Et si l’envie vous en dit, le Musée des Beaux-Arts de Nancy accueille l’une de ses toiles. Paysage de Montagne peint vers 1870.

Et puis, relire Un chant de Noël de Charles Dickens est toujours agréable en cette période de l’année, même si il ne s’agit pas d’une édition illustrée par Doré. Le livre nous replonge dans l’Angleterre du XIXème siècle qu’à pu connaître l’artiste. Une édition Gallimard Folioplus classiques a même repris le visuel de La nuit de Noël pour la couverture du livre.

Et si vous préférez vous poser tranquillement devant votre télévision une tasse de café ou de thé à portée de main, voici pour moi la meilleur adaptation de l’œuvre de Dickens, un incontournable des fêtes de fin d’année à la maison, comme dit en introduction, une tradition : Noël chez les Muppets ou The Muppet Christmas Carol en VO.

En ce 24 décembre, je vous laisse en compagnie de Kermit et vous souhaite à tous de très belles fêtes de fin d’année ainsi qu’une très bonne nouvelle année !


1. Gustave Doré, La nuit de Noël, Non daté, Aquarelle et rehauts de gouache, sur traits de crayon H.75 ; L 51,5 cm, Musée d’Orsay

2. Gustave Doré, un peintre né : L’officiel Galeries & Musées

3. Gustave Doré sur Wikiart

4. Gustave Doré, un peintre né : L’officiel Galeries & Musées

5. London illustrations by Gustave Doré, British Library

6. Qui est le Christkindek en Alsace ? À lire sur Mon-grand-est.fr

8 thoughts on “La nuit de Noël

    1. Merci pour votre commentaire. Votre blog m’a beaucoup aidé.
      Je connaissais le christkindel étant lorrain mais l’idée ne m’avait pas traversé l’esprit en voyant le tableau.
      Joyeux fêtes à vous également.
      Romain

  1. Magnifique article Romain ! Et j’adore moi aussi le tableau de Gustave Doré au musée des Beaux-Arts. Il m’avait interpelé lors de ma toute première visite au musée pour son ambiance si poétique !

  2. Oui Romain, pour moi qui suis née près de Strasbourg, il est évident que cet ange n’est autre que Christkindel!
    Durant mon enfance, Christkindel et Hans Trapp sont venus chez nous pendant de nombreuses années le 24 décembre pour faire le bilan de l’année et distribuer remontrances et cadeaux!

    1. Je dois avouer que j’en ai entendu parlé pour la première fois que très récemment. Raison pour laquelle je m’en suis voulu de ne pas l’avoir reconnu. C’était pourtant encore frais dans ma mémoire !
      J’ai grandi avec Saint Nicolas pour ma part. J’ai toujours pensé que c’était pareil pour les alsaciens.

Répondre à Romain Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *